12 Platos Abadía Notre-Dame de la Trampilla Soligny-La Trappe Normandia c1850

Unsold EUR 399,00 Buy It Now or Best Offer, EUR 13,12 Shipping, 14 días Returns, Garantía al cliente de eBay

Seller: Top-Rated Seller octopus.art (618) 100%, Location: Toulouse, Ships to: Worldwide, Item: 153704984535 12 Platos Abadía Notre-Dame de la Trampilla Soligny-La Trappe Normandia c1850 La descripción de este producto se ha traducido automáticamente. Si tiene alguna pregunta al respecto, por favor póngase en contacto con nosotros. Dimensions / Size : 20 cm de diamètre .Poids / Weight : 3,76 kg soit environ 313 g par assiette .12 assiettes en porcelaine émaillée dite "Kaolin de la grande Trappe" .Chacune des 12 assiettes représente une vue différente de l'abbaye .Vers 1850 .A signaler un manque sur une assiette (voir ci-dessous), quelques usures d'usage, petites décolorations, rayures et frottements .Les 12 assiettes sont photographiées ci-dessous plus bas .En bas à gauche, et sur toutes les assiettes, signé des initiales " D S R " : . Un manque sur cette assiette :Au dessous :Au dessous, des trous aménagés pour une fixation murale :Envoi rapide et soigné . 020garL'abbaye Notre-Dame de la Trappe (appelée jusqu'au début du XXe siècle la Grande-Trappe) est un monastère en activité, situé à Soligny-la-Trappe (Orne, France). Né au XIe siècle dans l'éphémère congrégation de Savigny, il rejoint comme son abbaye mère l'ordre cistercien en 1147.Alors que l'abbaye de la Trappe est confrontée, comme la plupart des établissements monastiques en général et cisterciens en particulier, à une baisse de la ferveur monastique aux XVIe et XVIIe siècles, elle est refondée suivant une lecture plus stricte de la règle en 1660. Cette réforme, initiée par l'abbé Armand Jean Le Bouthillier de Rancé, est dite originellement « de l'étroite observance », puis « de la stricte observance », mais plus communément appelée « trappiste » en hommage à l'abbaye qui lui a donné naissance.Fermée comme tous les autres établissements monastiques à la Révolution française, la Trappe voit partir en exil l'abbé Augustin de Lestrange avec quelques moines ; ce sont eux qui, revenant en 1814, fondent à nouveau l'ordre cistercien de la stricte observance à la Trappe, d'où il rayonne dans le monde entier. En 1898, avec la restauration de Cîteaux, abbaye originelle de l'ordre cistercien, l'abbaye de la Trappe cesse d'être la tête de l'ordre auquel elle avait donné son nom.L'abbaye de la Trappe est située sur le cours de l'Itonne, petit affluent de rive droite de l'Iton, au pied du versant occidental du petit plateau sur lequel s'étend la forêt domaniale du Perche et de la Trappe, sur la commune de Soligny-la-Trappe. Elle est bordée à l'est et au sud par les étangs qu'ont creusés les moines (d'amont en aval : étangs « Robin », « Dais », « de Chaumont » et « de Rancé »). Contrairement à l'orientation classique vers l'est des églises, elle est tournée vers le nord-est de presque soixante degrés4.Le nom de « Trappe » a reçu diverses explications étymologiques, qui peuvent se compléter. Selon une étymologie latine, le nom viendrait de Trapa natans, nom latin de la Mâcre nageante. Cependant, cette plante n'est pas présente dans le Perche5. Une étymologie celtique rapproche ce terme de l'irlandais Treabh (« famille, clan », issu de la même racine indo-européenne que le latin tribus). Mais, elle suppose un établissement humain antérieur à celui des moines, ce qui n'est pas le cas : les cisterciens, et la Trappe n'y fait pas exception, aimaient coloniser des lieux déserts et, jusqu'à leur arrivée, inhabitables6. L'étymologie germanique est donc la plus probable, Trappe étant alors à rapprocher de l'allemand Treppe (« escalier, degré ») qui a donné le sens commun en français de trappe (piège, embuscade). Ce serait donc soit à cause du relief (peu marqué), soit des pratiques de braconnage dans la forêt, que la Trappe a pris ce nom7.HistoriqueFondation savignienneLe 25 novembre 1120, la Blanche-Nef fait naufrage, emportant avec elle de nombreux nobles normands, dont Mathilde du Perche, fille illégitime d'Henri Ier d'Angleterre. En souvenir de ce naufrage, son mari, le comte Rotrounote 1 fait bâtir un oratoire à Soligny en 11229.Quelques années plus tard, il souhaite qu'un monastère s'implante en ce lieu pour que des moines prient pour le repos de l'âme de sa femme. Les moines qui viennent construire l'abbaye sont issus de l'abbaye normande du Breuil-Benoît3, dernière-née de la Congrégation de Savigny. Ils s'installent à côté de l'oratoire le 10 septembre 114010.Une bulle d'Eugène III vient confirmer la charte de fondation de l'abbaye en juin 114711Intégration à l'ordre cistercienComme la totalité de la congrégation savignienne, elle rejoint en 1147 l'ordre cistercien12.Au Moyen ÂgeL'abbaye est prospère sous la tutelle anglo-normande : des premiers dons lui sont faits sous l'abbatiat d'Albolde, à Moulins-la-Marche, Mélicourt, Ballon en forêt de Breteuil13. La période de plus grande richesse spirituelle et matérielle de l'abbaye est l'abbatiat d'Adam Gautier, troisième abbé14. Sous son abbatiat est d'ailleurs terminée et consacrée l'église abbatiale, le 27 avril 1214. Comme l'immense majorité des abbatiales cisterciennes (du moins françaises), elle est consacrée à Notre-Dame15.L'abbaye de la Trappe, à en croire Leopold Janauschek, ne fonde pas d'abbaye-fille avant 1790. Mais ce dernier ne s'intéresse qu'aux abbayes masculines. Or l'abbaye fonde un établissement cistercien féminin, l'abbaye des Clairets, dans la commune de Mâle, le 3 octobre 121515.Quand survient la guerre de Cent Ans, l'abbaye souffre de nombreuses destructions.

PicClick Insights PicClick Exclusive
  •  Popularity - 4 views, 0.2 views per day, 18 days on eBay. Normal amount of views. 0 sold, 1 available.
  •  Price -
  •  Seller - 618+ items sold. 0% negative feedback. Top-Rated Seller! Ships on time with tracking, 0 problems with past sales.
Similar Items